Le 5 mai 2007 les Ogres de Barback donnaient un concert à Oyonnax. Le maire leur reproche dans une lettre d'avoir fait de la propagande politique contre Sarkozy, dans un bâtiment publique et alors que la campagne etait close. Il note que l'intervention politique des artistes était d'autant plus mal venue que ceux-ci etaient payés par la ville d'Oyonnax, "elle a donc eu lieu aux frais des contribuables d'une ville dont 60% des électeurs ont voté Sarkozy". Il ajoute qu'une partie du public s'est plainte d'avoir été choquée et heurtée dans ses convictions.

Les artistes ont fait valoir que le principe de neutralité républicaine ne s'applique qu'aux agents de l'Etat, et que ce principe s'applique aux personnes et non aux lieux. De meme la date de cloture officielle de la campagne ne les concernait pas. Enfin, et surtout, ils estiment que le maire a une approche de la culture quelque peu effrayante:
"Une ville devrait, pour les dépenses qu'elle prend en charge au niveau culturel tout au moins, tenir compte, en pourcentage, de l'orientation politique de ses habitants. Il faudrait donc accueillir, à cachets équivalents, trois spectacles estampillés 'de droite' pour deux autres que vous présenteriez 'de gauche'"

Voir l'échange de lettres sur le site des musiciens: http://blog.myspace.com/index.cfm?fuseaction=blog.view&friendID=153733863&blogID=270679943&MyToken=e85ffa5c-0335-4098-b00a-d7914d2835d3
ou lire l'histoire dans le Monde http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-918887,0.html ou sur rue89 http://www.rue89.com/2007/06/01/quand-ogres-de-barback-croquent-le-maire-doyonax