Sarkozy sous surveillance

07 mai 2008

Un an, et il est toujours là

Sarkofrance résume ces 52 semaines

et en dessin par Delize:

vacances_de_sarko_apres_lelection

4077115734_des_promesses_toujours_des_promesses

bon_anniversaire

Posté par massi13 à 19:46 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

23 avril 2008

Spéculation et crises : ça suffit !

Pétition européenne lancée par un collectif d'économistes:

"La finance déréglementée détruit les sociétés. Silencieusement, au quotidien, quand les actionnaires pressurent les entreprises, c’est-à-dire les salariés, pour en extraire davantage de rentabilité, au Nord comme au Sud. A grand spectacle et avec fracas dans les crises aiguës où se révèlent brutalement les invraisemblables excès de la cupidité spéculative et leur contrecoup sur l’activité et l’emploi. Chômage, précarisation, accroissement des inégalités : les salariés et les plus pauvres sont voués à faire les frais soit de la spéculation, soit des nuisances du krach qui s’ensuit."

"C’est pourquoi nous, citoyens européens, demandons :

  • l’abrogation de l’article 56 du Traité de Lisbonne, qui, interdisant toute restriction à ses mouvements, offre au capital financier les conditions de son emprise écrasante sur la société. Et nous demandons également

  • la restriction de la « liberté d’établissement » (art. 48) qui laisse l’opportunité au capital de se rendre là où les conditions lui sont le plus favorables, et permettrait ici aux institutions financières de trouver asile à la City de Londres ou ailleurs.

Si par « liberté » il faut entendre celle des puissances dominantes, aujourd’hui incarnées dans la finance, d’asservir le reste de la société, disons immédiatement que nous n’en voulons pas. Nous préférons celle des peuples à vivre hors de la servitude de la rentabilité financière."

Note: Quand une pétition européenne atteint le million de signatures la comission européenne est obligée d'agir, source: le parlement européen

A écouter, l'émission La-bas si j'y suis avec Frédéric Lordon, membre du collectif d’économistes qui appelle à signer la pétition pour imposer une transformation profonde du système financier.

Posté par massi13 à 19:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

72% de Français mécontents de Sarkozy après un an de présidence

"Un an après l'élection de Nicolas Sarkozy, plus de sept Français sur dix (72%) sont mécontents de l'action du président de la République et une majorité (58%) doute de sa capacité à réformer à l'avenir, selon un sondage Ifop pour Paris Match rendu public le 22/04/08." (Reuters)

"Seules 28% des personnes interrogées se disent satisfaites de la gestion du chef de l'Etat, élu le 6 mai 2007. En 2003, douze mois après sa réélection, la taux de satisfaction de Jacques Chirac atteignait 58%.

De plus, 65% des sondés estiment que Nicolas Sarkozy n'a pas tenu ses engagements de campagne présidentielle, notamment dans le domaine économique et social, et une majorité (58%) ne lui fait pas confiance pour mettre en place les réformes nécessaires.12028326_les_francais_jugent_severement_le_bilan_de_sarkozy_selon_plusieurs

Plus de la moitié des Français (53%) jugent que les mesures mises en place par la droite ont "plutôt détérioré" leur pouvoir d'achat contre 44% qui pensent qu'elles n'ont rien changé et 3% qui pensent avoir amélioré leur pouvoir d'achat depuis un an.

Au total, 48% des sondés estiment que la situation économique s'est dégradée et 80% pensent que Nicolas Sarkozy sera obligé de mettre en place un plan de rigueur important.

Côté diplomatie, 71% des personnes interrogées se disent favorables à une "Union de la Méditerranée" et 62% se félicitent de l'amélioration des relations avec les Etats-Unis.

La réintégration de la France dans le commandement de l'Otan est approuvé par 57% des sondés mais l'envoi de renforts militaires en Afghanistan est rejeté par 81% des Français.

Le sondage a été réalisée par téléphone ou au domicile de 956 personnes les 17 et 18 avril 2008."

Posté par massi13 à 14:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 février 2008

Récente interview d'un chef de l’opposition démocratique au Tchad, "role négatif de la France"

tchad"Maurice Hel Bongo n’a pas été autorisé à se présenter aux élections présidentielles de 1996, qui ont été « remportées » par Idriss Déby, encore au pouvoir. Depuis lors, cet ancien fonctionnaire international réside en Suisse, d’où il garde un contact étroit avec le pays. Connaissant personnellement certains des rebelles, il confie [à InfoSud] ses craintes de voir le pays démembré entre de puissants voisins et accuse en tout cas Idriss Déby d’être directement responsable de l’aggravation de la situation au Darfour." 9 Février 2008

Tchad-Soudan : « Idriss Déby a contribué au déclenchement du conflit au Darfour » (InfoSud)

extrait:

Quel rôle joue – ou devrait jouer – la France ?

Le rôle de la France a toujours été très négatif. Je parle du gouvernement et non du peuple français et même le parlement ne sait pas bien ce qui se passe. A l’Elysée il y a une cellule qui gère les affaires africaines [wikipedia] de façon très opaque. La France ne veut pas de gouvernements démocratiques en Afrique, elle préfère des dirigeants corrompus.

Même aujourd’hui ?

Bien sûr, sinon pourquoi le gouvernement français soutiendrait-il Déby ? Voyez le cas de deux pays voisins : quand Patasse (ndlr. Président centrafricain de 1993 à 2003, ancien ministre de Jean-Bedel Bokassa) a été élu démocratiquement en République Centrafricaine, la France a imposé François Bozizé, pour pouvoir continuer à sortir librement les diamants du pays. Quand le Congo Brazzaville a élu un président démocrate, le professeur Lissouba, qui voulait partager les revenus pétroliers, la France a tout fait pour déclencher une guerre civile atroce et imposer Sassou Nguesso. Et elle soutient à bras le corps Déby, un despote bien connu.


Suivre l'actualité de la Françafrique avec le blog:

Cellule Francafrique --- www.cellulefrancafrique.org Collectif pour une autre politique de la France en Afrique.

Posté par massi13 à 19:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Il est toujours utile de signer l'appel contre les franchises médicales

http://www.appelcontrelafranchise.org/

"de nombreux Français découvrent aujourd’hui, bien tardivement, la question des franchises sur les soins, qui met en difficulté de nombreuses personnes âgées, invalides, atteintes d'affections de longue durée, mais aussi de plus en plus de personnes et de familles à faibles revenus qui ne peuvent déjà plus faire face aux dépenses de santé et ne se soignent plus qu'en repoussant à plus tard leurs démarches de soins.

L’appel contre la franchise, ainsi que les initiatives locales et nationales, restent d’actualité. Signez la pétition, faites la signer.

Les franchises sur les soins ne sont pas une fatalité.

Inutiles économiquement, dangereuses médicalement, injustes moralement, elles témoignent d’une étrange politique de civilisation, qu’il nous revient de combattre, et de sanctionner."

note: "Seul le principe des franchises a été voté par les parlementaires. Le montant en a été fixé par décret, et peut être révisé à tout moment par le fait du Prince. Comme le disait Nicolas Sarkozy en Juin 2006 : « Si les dépenses augmentent, et donc le déficit augmente, on pourrait alors augmenter le montant de la franchise. » "

Posté par massi13 à 19:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

25 février 2008

Discours de Dakar : l'Afrique répond à Sarkozy

afriquerepondUn livre qui vient de sortir, des intellectuels africains répondent à Sarkozy au sujet de "l'homme africain", a voir sur le blog de Théophile Kouamouo

"Un groupe d’intellectuels africains ont décidé de donner la réplique en attirant l’attention sur les vrais enjeux, sur les questions essentielles qui interpellent le vieux continent... Quelle est la responsabilité réelle des Africains dans les souffrances intolérables qu’endurent les populations (violences génocidaires, guerres fratricides, dictatures, gaspillage et pillages des ressources, persistance du pacte colonial, etc.) ? Quelle place pour l’Afrique dans la mondialisation ? Comment lutter contre la collusion de l’État français avec les dictateurs du continent ? Comment mettre un terme aux affreuses manipulations des Indépendances par la classe politique française? Comment combattre le révisionnisme sournois qui réécrit l’histoire de la Traite négrière et de la colonisation ? Pourquoi des arguments racistes peuvent-ils être développés en terre africaine par le chef d’État d’une puissance moderne, d’un pays colonisateur de surcroît ? Quels effets de tels propos peuvent-ils avoir sur la jeunesse africaine en risquant de l’enfermer dans des clichés éculés ?"

Possibilité d'achat sur Amazon ou la fnac par exemple.

Sarkozy disait pourtant dans son programme électoral (dernier paragraphe du point numéro 15): "Je favoriserai le développement des pays pauvres, en cessant d’aider les gouvernements corrompus, en mettant en place une Union méditerranéenne avec les pays du Sud, en donnant la priorité à l’Afrique. Je ne passerai jamais sous silence les atteintes aux droits de l’homme au nom de nos intérêts économiques. Je défendrai les droits de l’homme partout où ils sont méconnus ou menacés et je les mettrai au service de la défense des droits des femmes."

Au Chad récemment avec son "ami" Déby il n'a pas allié l'acte a la parole.

Posté par massi13 à 15:34 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

Aurait-il mis "un coup de boule" si on avait insulté sa mère?

En tout cas Sarkozy insultant un quidam est une information qui fait le tour du monde, c'etait dans le journal de la BBC hier soir et partout sur internet:

Sarkozy outburst at farming fair (BBCnews)

Rival criticizes President Sarkozy for remark to man at Paris fair (MSNBC)

Sarkozy damaged by farm show slanging match (The independent)

Sarkozy ya no pierde la sonrisa ni cuando insulta  (El Mundo)

La blogosphere anglophone s'amuse a trouver la meilleure traduction sod off you jerk?

et que se passe-t-il quand Sarkozy se fait insulter? la prison

Prison ferme pour avoir insulté Sarkozy Étudiants interpellés pour affront au président

Posté par massi13 à 14:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 février 2008

Appel Républicain signé par Villepin, Royal, Bayrou, Chevènement, Mamère...

Appel paru dans Marianne, vous pouvez vous aussi :    

petition

Pour une vigilance républicaine

Les soussignés se réclament de sensibilités très diverses, et ils ont sur un certain nombre de sujets importants des positions très différentes, mais ils ont malgré tout en commun un certain nombre de convictions et de valeurs qu'ils entendent réaffirmer.

- Leur attachement au principe républicain et, en conséquence, leur refus de toute dérive vers une forme de pouvoir purement personnel confinant à la monarchie élective.

- Leur attachement aux fondamentaux d'une laïcité ferme et tolérante, gage de la paix civile.

- Leur attachement à l'indépendance de la presse et au pluralisme de l'information.

- Leur attachement aux grandes options qui ont guidé, depuis cinquante ans, au-delà des clivages partisans, une politique étrangère digne, attachée à la défense du droit des peuples et soucieuse de préserver l'indépendance nationale et de construire une Europe propre à relever les défis du XXI° siècle.


Au-delà de leurs divergences, les soussignés tiennent à rappeler leur engagement à défendre, séparément ou ensemble, ces impératifs, comme toujours cela fut fait au cours de l'Histoire de la République.

Pierre Lefranc, ancien chef de cabinet du Général de Gaulle
Dominique de Villepin, ancien Premier ministre
Ségolène Royal, ancien ministre, Présidente de la région Poitou-Charentes
François Bayrou, ancien ministre, député des Pyrénées-Atmantiques
Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre
Corinne Lepage, ancien ministre
Nicolas Dupont-AIgnan, député de l'Essonne
Bertrand Delanoë, maire de Paris
Maurice Leroy, député de Loir-et-Cher
Nöel Mamère, député de la Gironde
Jean-Christophe Lagarde, député de la Seine-Saint-Denis
Marielle de Sarnez, conseillère de Paris
André Gérin, député du Rhône
Arnaud Montebourg, député de la Saône-et-Loire
Jacqueline Gourault, sénatrice du Loir-et-Cher
Jean-Pierre Brard, député de la Seine-Saint-Denis
Jean-Paul Bled, président des Cercles universitaires d'études et de recherches gauliennes

Posté par massi13 à 20:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 février 2008

Tous les profs de France recensés et notés sur un site internet, edit: bientot fini

edit: 3 mars, note2be c'est bientot fini, plus de données nominatives (AP)

de plus "Saisie de plusieurs centaines de plaintes, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) doit rendre jeudi son avis sur le site."

--------- appel de début février -----------------

Grâce aux conclusions du rapport Attali, un site internet où l'on peut noter ses enseignants vient de naître. Il s'agit d'enregistrer leurs noms et prénoms, l'adresse de leur établissement et de leur attribuer une note. Ces informations peuvent être consultées par tous les visiteurs du site.logo_cnil

Allez vite voir combien se paye votre prof de maths de seconde !!

Ou témoignez à la CNIL de cette entorse à la loi Informatique et Liberté. Ce site a été mis en place par un homme politique, un assistant parlementaire, et dispose d'un capital de 5000 euros, mais il est illégal.

Lien de la CNIL vers le formulaire à remplir.

adresse du site: http://www.note2be.com

exemple de message: "note2be.com propose aux élèves d'enregistrer les noms, prénoms et adresse du lieu de travail de leurs enseignants, et de les noter. Ces informations peuvent être consultées par tous les visiteurs du site."

source: le blog Sarkofrance, qui relaie l'information du blog Bah !?

à voir également, le blog qui s'est créé pour lutter contre ce site de recensement: http://contrenote2be.unblog.fr/

Posté par massi13 à 22:12 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

31 janvier 2008

Bonne année et à bientôt !

Bonjour et bonne année !

le 31 janvier on peut encore dire bonne année ? :) voilà c'est tout moi ça, je m'y prends toujours au dernier moment pour faire les choses ... Comme pour ma thèse que je dois rendre avant fin mars, la raison pour laquelle ce blog se fait tres silencieux ces temps-ci. Non je n'ai pas perdu ma motivation et ne pense pas non plus que ce blog n'a plus d'utilité maintenant que Sarkozy baisse dans les sondages, mais voila j'ai encore quelques 150 pages à écrire et j'ai interêt à ne faire que ça!vig_petit

Toutes mes excuses pour l'arrêt momentané de ce blog, mais heureusement il y a beacoup d'autres blogs vigilants bien actifs que vous trouverez sur http://blogsvigilantsarkozy.blogspot.com/ . Il s'agit d'une page qui affiche les 5 derniers titres de quelques blogs qui informent sur tout ce qui passe trop inarperçu en France, et en plus de l'information (tous ces blogueurs notent leur sources) vous y trouverez analyse, humour et militantisme, enfin de quoi réfléchir rire et agir.

Sinon pour se tenir au courant moi j'aime bien la radio France Inter et entre autre l'émission Là-bas si j'y suis, le canard enchaîné, et arrêt sur images. Et pour mieux comprendre, le site les renseignements généreux, un collectif qui tente d'expliquer de manière pédagogique et concise divers sujets d'actualité: commerce équitable, démocratie, nucléaire, françafrique...

Enfin, si c'est l'Arche de Zoé qui vous a amené ici, vous trouverez tous mes billets sur le sujet en suivant ce lien (commencez par les billets les plus anciens). J'imagine que ça arrive tres souvent que des innocents soient condamnés et que des responsables ne soient pas inquiétés, mais moi c'est la première fois que je tombe dessus et constate le silence des grands média.

A bientôt, n'hésitez pas à laisser des commentaires sur ce blog je les lis régulièrement, et merci!

massi

6/02, PS: je mets toujours à jour les pétitions dans le menu à droite, "sauvons la laïcité" est la dernière ajoutée!

7/02, PPS: des fois il faut bien se remettre à bloguer pour les cas urgents!

Posté par massi13 à 18:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]