tchad"Maurice Hel Bongo n’a pas été autorisé à se présenter aux élections présidentielles de 1996, qui ont été « remportées » par Idriss Déby, encore au pouvoir. Depuis lors, cet ancien fonctionnaire international réside en Suisse, d’où il garde un contact étroit avec le pays. Connaissant personnellement certains des rebelles, il confie [à InfoSud] ses craintes de voir le pays démembré entre de puissants voisins et accuse en tout cas Idriss Déby d’être directement responsable de l’aggravation de la situation au Darfour." 9 Février 2008

Tchad-Soudan : « Idriss Déby a contribué au déclenchement du conflit au Darfour » (InfoSud)

extrait:

Quel rôle joue – ou devrait jouer – la France ?

Le rôle de la France a toujours été très négatif. Je parle du gouvernement et non du peuple français et même le parlement ne sait pas bien ce qui se passe. A l’Elysée il y a une cellule qui gère les affaires africaines [wikipedia] de façon très opaque. La France ne veut pas de gouvernements démocratiques en Afrique, elle préfère des dirigeants corrompus.

Même aujourd’hui ?

Bien sûr, sinon pourquoi le gouvernement français soutiendrait-il Déby ? Voyez le cas de deux pays voisins : quand Patasse (ndlr. Président centrafricain de 1993 à 2003, ancien ministre de Jean-Bedel Bokassa) a été élu démocratiquement en République Centrafricaine, la France a imposé François Bozizé, pour pouvoir continuer à sortir librement les diamants du pays. Quand le Congo Brazzaville a élu un président démocrate, le professeur Lissouba, qui voulait partager les revenus pétroliers, la France a tout fait pour déclencher une guerre civile atroce et imposer Sassou Nguesso. Et elle soutient à bras le corps Déby, un despote bien connu.


Suivre l'actualité de la Françafrique avec le blog:

Cellule Francafrique --- www.cellulefrancafrique.org Collectif pour une autre politique de la France en Afrique.