A lire sur Intox2007 Les Francais, raleurs congenitaux?

Bien qu'étant la 3ieme nation la plus productive, en France la rémunération du travail est en baisse.

Malgrès le fait que les français soient "les seuls à placer les contacts humains en tête de leurs représentations du travail", un sondage TNS-Sofres révèle que c'est en France que l'engagement/implication des salariés pour leur entreprise est au plus bas (comparé à l'Espagne, au Royaume Uni, aux États Unis ou encore à la Chine):_indice_TRIM_Sofres

"La césure semble s’opérer entre les niveaux les plus élevés de la hiérarchie et l’ensemble du corps social de l’entreprise. L’analyse détaillée des résultats révèle un double problème de rétribution pour les managers français : celui de la maîtrise et des cadres “encadrants”, très impliqués par rapport à leur travail, mais qui se sentent mal récompensés; celui de l’expertise “non encadrante”, mal reconnue. La faiblesse de l’indicateur d’engagement auprès des managers Français soulève la question de leur capacité d’entraînement de l’ensemble des salariés dans les dynamiques de changement."

"Un mal Français, caractérisé par le décalage entre la hiérarchie et la troupe des travailleurs et cadres qui ne sont pas top-executive."

Toujours sur la remise en question du "travailler plus pour gangner plus", voir Retraites et pouvoir d'achat : la double imposture de Nicolas Sarkozy sur Sarkofrance