Merci a Wildo pour son billet qui cite d'abord le Monde:

"UNICEF-FRANCE sera "PARTIE CIVILE"

Du côté des ONG, on ne décolère pas. Pour le président d'Unicef France, Jacques Hintzy, l'association Arche de Zoé "a menti et a triché à chaque étape" et "a enfreint tous les dispositifs internationaux qui existent en matière d'adoption". "Si un procès doit avoir lieu en France, nous nous porterons certainement partie civile", a-t-il ajouté.

Pour le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), l'action de l'Arche de Zoé était une opération "écœurante" à l'origine d'un climat de suspicion qui entrave les activités de l'ONU dans la région. "Pour le moment, cela a assurément un impact négatif parce que la population locale est devenue très soupçonneuse." Différentes agences de l'ONU opèrent dans l'est du Tchad pour tenter de faire face à la crise humanitaire consécutive au conflit au Darfour, qui a fait quelque 200 000 morts et 2,5 millions de réfugiés."

Puis Wildo fait le parallele entre le mode opératoire de l'arche de Zoé et celui des trafiquants d'enfants décrit dans un rapport Interpol de 2004.