Un rapport propose de débloquer 60 millions d'euros par an pour la recherche sur l'Alzheimer (le Monde)

"Dans un rapport remis jeudi 8 novembre à Nicolas Sarkozy, la commission Ménard sur la lutte contre la maladie d'Alzheimer des mesures pour accélérer les efforts de recherche et améliorer la prise en charge des malades. "Pour la recherche, nous avons proposé au président de débloquer une somme ciblée sur la maladie d'Alzheimer de 50 à 60 millions d'euros par an. C'est une somme fixe agréée par le président", a indiqué le professeur Joël Ménard, à l'issue de sa rencontre avec le chef de l'Etat."

D'apres Thierry Desquilbet, directeur marketing du laboratoire Eisai, il s'agit d'une aubaine pour les laboratoires pharmaceutiques (usinenouvelle.com). Eisai a "co-marketé" Aricept, le traitement (dont l'efficacité est contestée) développé par l'Américain Pfizer.

medicPCela représente une opportunité pour les laboratoires pharmaceutiques...
"Etant donné l'état actuel des traitements et le nombre de malades d'Alzheimer, il est certain qu'il y a là une voie de recherche et une perspective indéniable de développement pour les laboratoires. [...] On peut donc attendre un soutien beaucoup plus actif à la recherche qui bénéficiera indirectement aux laboratoires. Plus la recherche fondamentale avancera, mieux on comprendra le fonctionnement du cerveau et le développement de la maladie d'Alzheimer, plus on pourra -nous, laboratoires- élaborer et proposer des solutions thérapeutiques."

François Sarkozy, le frère de Nicolas Sarkozy, est senior partner à AEC Partners (conseil), qui a pour principaux clients des entreprises pharmaceutiques dont les plus riches ont pour specialité le traitement d'Alzheimer : le géant Pfizer (leader mondial) ou encore le fabriquant Bristol-Myers Squibb (129e + riche entreprise américaine).

+ Pour aller plus loin : Pfizer est impliqué dans plusieurs scandales : essais cliniques illégaux en Afrique, faux marketing.. François Sarkozy pourrait également être impliqué dans du trafic d'enfants pour expérimentations médicales, d'apres un député tchadien, voir ici.

Un grand merci à Wildo de Ce n'est pas mon président pour ses infos, et enquêtes sur les "cobayes humains".

ajout 15/11: discours de campagne de Sarkozy, décrivant notamment ses ambitions pour l'industrie pharmaceutique française et la recherche en biotechnologie. extrait: "Les Américains, les Britanniques, certains pays d'Europe du Nord ont investi des sommes colossales dans la recherche biomédicale, qui leur permettent aujourd'hui d'envisager des perspectives prometteuses. Il faut que nous soyons prêts, nous aussi, à exploiter ces avancées.
Ce n'est pas au nom de la compétitivité de notre industrie pharmaceutique qu'il faut le faire, pas seulement en tout cas. [...]
Cela suppose des changements. Le mot « biotechnologies » ne figure même pas dans le projet du parti socialiste. Nous devons en faire une des priorités de notre effort de recherche. Les Etats-Unis leur consacrent la moitié du budget fédéral de la recherche. Le Royaume-Uni compte six fois plus de salariés que la France dans les entreprises de biotechnologie, dix fois plus de sociétés cotées"